Montée Pascale au Cénacle

 « Si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui.» (Rm 6, 8)

Du jeudi 29 mars (18h) au dimanche 1er avril (14h)  2018

o    Ce que fait Jésus pour les disciples d’Emmaüs est ce que j’appelle la pascalisation des événements : Jésus relit les événements dramatiques à la lumière de la Pâque et du dessein de Dieu. « Il n’est aucun événement de ce monde que nous ne puissions lire à la lumière de la résurrection. » En fait, le Christ veut projeter la lumière de sa Pâque sur tous les événements dramatiques, afin de les transfigurer, afin d’y inscrire la puissance de vie de sa résurrection.

o  La pascalisation de son histoire, c’est insérer la Pâque au cœur des événements de ma vie, c’est transfigurer ces événements (les pascaliser). C’est les lire dans la lumière de la Pâque du Christ. C’est percevoir le sens qu’ils peuvent prendre, et faire qu’au lieu de m’écraser, ils puissent servir à me faire grandir, à me faire aller plus loin. La pascalisation des événements de notre vie, c’est transformer des événements douloureux, négatifs, incohérents, en une histoire qui a un sens, parce que conduite par Dieu. C’est regarder ces événement dans le dessein de Dieu. C’est faire de ces événements une Parole de Dieu, une Histoire Sainte, une Histoire pascale, une Eucharistie.

o    Faire de nos vies, de nos souffrances, de nos passages difficiles, une Pâque avec le Christ, un passage de la mort à la vie avec lui.

Cette retraite sera composée de :

o    célébrations liturgiques du Triduum pascal et de la fête de Pâques,

o    temps de prière, d'appropriation et de relecture personnelle.

Animation : membres de  la  communauté.

 Vitrail église de Bevaix