‘Et tu parleras de la sorte :

                                                                                                   Voici un homme, dont  le nom est  Germe ;

                                                                                                   où il est, quelque chose va germer …’

                                                                                                                                      Zacharie 6,12

 

juillet 2018

Chères Amies, chers Amis,

 

Presque invisible à l'œil nu, le germe d'une graine en est pourtant la partie la plus importante. Dans le germe se trouve la vie d'une nouvelle plante.

En chacun/e de nous, il y a cette partie de Germe. Ce Germe peut croître de telle sorte que nous soyons force de germination et suscitions la vie.

Chaque ‘instant présent’ qui passe peut être ce lieu : ‘ où Il est, quelque chose va germer’. A travers les événements, le quotidien, dans lesquels nous sommes engagés, le Christ vient à notre rencontre et nous questionne.

Il nous place devant des choix, des décisions, des ajustements pour que nous soyons force de germination et suscitions la vie.

‘Je suis convaincu que, au bout du compte, il n’existe aucune situation qui ne contienne un germe de signification’.   Victor Frankl

 

Oui, en l’espace de 18 mois, sr Rita M, le 13 septembre 2016, sr Rita S, le 24 septembre 2017 et sr Monique G. le 1er mars 2018 nous ont devancés sur ce sentier de vie …

Ces départs demeurent une réalité au quotidien et leur présence dans l’absence nous accompagne pas à pas … et ne cesse de nous interpeler sur le don précieux de la vie, ici et maintenant.

 

‘Un germe de signification …’

Tout d’abord nous tenons à vous remercier pour votre présence qui nous soutient par votre amitié, par votre prière, habitée de compassion, de proximité, de fraternité.

Il y a des moments, des passages et des départs où les paroles viennent à manquer …. tant ces événements nous convoquent à une écoute attentive pour en discerner le sens et la signification pour notre communauté en chemin.

L’Evangile dans ses paraboles nous dit :

’La petitesse de la graine est grosse de son propre déploiement et il en sortira pas moins qu’un arbre.

Ainsi, la vue d’un grand arbre ne doit pas faire oublier qu’il a commencé petite graine’.

Alors ?  N’est-ce pas, tout d’abord un appel à être en attitude d’écoute active, discernante ? Accueillir ce ‘germe de signification’ dans la réalité qui est la nôtre ?

Ce Cénacle au bord du Chemin est un peu à l’image de l’arbre fragile et fort,  peut-être aussi à l’image  d’une fleur qui pousse dans la fente du goudron, dans la faille d’un mur …

Ce ‘vers demain’ est inépuisable. Il se fait source à partir du dedans… il se creuse  un passage, en chacun/e de nous, de ‘campement en campement’.

Le verbe ‘naître’ ne se conjugue pas au passé, mais au présent et nous demande d’être le ‘bon terreau’, où l’arbre croît en approfondissant ses racines, en élargissant son tronc et en déployant ses branches.

C’est un sentier d’Aurore, éclairé par la Lumière pascale … !

 

Concrètement :

Nous sommes appelés à accueillir personnellement et communautairement la dynamique du chemin, chemin qui se trace au fur et à mesure de nos réponses données à ces défis ‘si terre à terre’.

Avec l’Abbé Marc Donzé nous avons vécu un temps de chapitre début août 2017 et en septembre 2017 pour rechoisir et réajuster les lignes de fond concernant à la fois :

§  la vie communautaire avec ses exigences et la vie d’accueil

 

§  nous avons opté pour un même jour de sabbat, le lundi. Ce jour-là, nous n’avons pas d’accueil. Cela permet que tous les autres jours de la semaine, les membres de la communauté sont tous présents

 

§  notre ligne de fond se continue, ancrée dans le charisme et la mission du Cénacle, ce que reflètent les propositions contenues dans notre programme.

 

Tout au long de ces dernières années, l'apport financier des AVS de quatre de nos sœurs a permis d’assurer l'équilibre financier de la communauté.

Avec le départ des sœurs Rita M., Rita S. et Monique G., il y a 3 AVS en moins, ce qui représente un trou très important pour l’équilibre de notre budget annuel. Et la communauté doit faire face à ce manque en limitant encore ses dépenses.

Devant cette réalité,  aussi ‘terre à terre’ évoquée ci-dessus, nous ne reculons pas devant ce qui d’abord nous interroge, car, n’est-ce pas ‘ce réel’ qui est aussi ce lieu-terreau de création, de partage et des solidarités possibles ?

 

‘Là où Il est, où quelque chose va germer’….

Nous remercions ‘la Fondation Pré-de-Sauges’ pour son soutien et son accompagnement actifs afin que ce lieu d’accueil réponde aux besoins générés par sa mission.

Cette année ‘la Fondation Pré-de-Sauges’ a réalisé la construction d’un ‘pavillon’ pour les rangements des divers outils d’entretien de la propriété, chaises du jardin ….

 

Nous terminons notre partage avec une prière engageante de l’Abbé Maurice Zundel :

 

‘Ayons cette décision ferme et inébranlable de faire de notre vie un chef-d’œuvre de lumière et d'amour en étant simplement là au milieu des hommes, au milieu de notre famille, de notre bureau, de notre société et de ses enjeux de solidarité, toujours simplement là, comme une présence qui atteste celle vivante du Christ ressuscité et qui apporte la Lumière et le sourire de son Amour.’

 

Avec toute notre communion fraternelle.

MERCI d’être des nôtres sur ce chemin où la fraternité est un puissant levier !

 

Les membres de la communauté ecclésiale du Cénacle

 

fr Michel M.- sr Véronique Ch.- fr Michel-Dominique T.- sr Rosmarie M.               

 

 

 

 

 

 

 

 

Communauté ecclésiale du Cénacle

Rue de la Fontanette 5

2024 – Saint-Aubin – Sauges –

Tél : 032 835 39 30 

E-mail : cenaclesauges@bluewin.ch

Site : www.cenaclesauges.ch

CCP 20 - 804 - 7